À propos de Trajetvi

Trajetvi est un projet qui s'inscrit dans la programmation du Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF). Il est financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) dans le cadre du programme Subventions de partenariat. Il porte sur un enjeu majeur en violence conjugale : l’adéquation entre les services disponibles pour les femmes victimes de violence conjugale et les besoins spécifiques de groupes particuliers de femmes en contextes de vulnérabilité.

Objectifs du projet

L’objectif général du projet est de réaliser, dans un partenariat étroit avec les milieux de pratique, des recherches menant à des actions visant à diminuer les conséquences de la violence et à mieux assurer la sécurité des femmes et de leurs enfants.

Plus spécifiquement, le projet veut analyser et comprendre les liens complexes qui se tissent entre les trajectoires de vie et de violence des femmes vivant en contextes de vulnérabilité, et leurs trajectoires de recherche d’aide et de recours aux services, afin de proposer des moyens concrets de parfaire l’offre de services qui leur est réservée.

Contextes de vulnérabilité

Une des particularités du projet est d’étudier les trajectoires de femmes vivant dans des contextes de vulnérabilité spécifiques, en mettant l’accent sur la recherche d’aide et de recours aux services, afin de pouvoir comprendre leur parcours. Les contextes inclus dans le projet sont le contexte de vie des femmes autochtones, celui des femmes immigrantes et celui plus large des étapes particulières de vie, parmi lesquelles l’enfance, l’adolescence, la maternité, la séparation du couple, incluant toutes les décisions liées à la garde des enfants, ainsi que le vieillissement sont priorisés.

Volet Recherche et Volet Action

Le projet comporte un volet recherche et un volet action.

Volet recherche : études des trajectoires de vie, de violence, de recherche d’aide et de recours aux services

Les objectifs sont de connaître et comprendre les trajectoires de vie, de violence, de recherche d’aide et de recours aux services des femmes victimes de violence conjugale dans divers contextes de vulnérabilité :

  • du point de vue des victimes;

  • du point de vue des décideurs et des prestataires de services.

Volet action : développement d’actions concertées

L'objectif est :

  • d'expérimenter et évaluer la mise en œuvre d’actions concertées prenant en compte les contextes de vulnérabilité et les trajectoires de violence des femmes. Plus particulièrement, étudier la faisabilité d’implanter un projet-pilote de tribunal spécialisé ou intégré en violence conjugale.

L’équipe

Le projet est mené par une équipe :

  • multidisciplinaire : les 18 chercheurs proviennent de criminologie, droit, psychologie, santé publique, service social, sociologie et communication
  • multisectorielle : les 14 partenaires proviennent de l’ensemble des secteurs offrant des services aux femmes victimes de violence conjugale (secteurs communautaire, de la santé, des services sociaux, policier et judiciaire)
  • multirégionale : le projet couvre les régions de Montréal, Québec et Saguenay - Lac-Saint-Jean

Direction et coordination

Directrice universitaire
Marie-Marthe Cousineau
Université de Montréal
(514) 343-7322
mm.cousineau@umontreal.ca

Directrice communautaire
Lise Gervais
Relais-Femmes
(514) 878-1212 poste 1302
lgervais@relais-femmes.qc.ca

Agente de liaison
Josiane Maheu
Relais-Femmes
(514) 878-1212, poste 1304
jmaheu@relais-femmes.qc.ca

Coordonnatrice générale
Sylvie Gravel
Université de Montréal
(514) 343-6111 poste 3757
sylvie.gravel@umontreal.ca